Close

2019-03-06

Je veux créer une micro-entreprise3 min read

De nombreux porteurs de projet décident d’adopter le statut de micro-entreprise (anciennement d’auto-entreprenariat) afin de tester et démarrer leur activité de manière indépendante.

Quels sont les avantages ?

Adopter le statut de micro-entreprise présente de nombreux avantages pour les porteurs de projets.

– Les démarches administratives sont relativement simplifiées ;

– La création d’une micro-entreprise est sa cessation peuvent se faire directement sur Internet ;

– La création d’une micro-entreprise est gratuite ;

– On peut cumuler plusieurs activités ;

– Le taux de prélèvement fiscal et social est faible ;

– La tenue d’une comptabilité n’est pas obligatoire.

Quels sont les inconvénients ?

– Le chiffre d’affaires est plafonné à 70.000 euros pour les activités de prestations de services ou loueur en meublé et à 170.000 euros pour les activités commerciales (depuis le 1er janvier 2018).

– Aucune charge n’est fiscalement déductible ;

– Les cotisations doivent être payées en fonction du pourcentage du chiffre d’affaires, et non pas des bénéfices ;

– Aucune facturation de la TVA aux acheteurs ;

– On ne peut pas récupérer la TVA payée dans les achats ;

– Le micro-entrepreneur doit s’occuper de toute la partie administrative et il ne peut pas avoir de salarié ;

– Le micro-entrepreneur ne peut pas être associé dans une autre société ;

– Les banques sont souvent réticentes à accorder un prêt ;

– La responsabilité est illimitée ;

Qui peut devenir micro-entrepreneur ?

Tout le monde peut devenir micro-entrepreneur. Ce régime s’adresse à toutes les personnes qui souhaitent exercer une activité professionnelle en toute indépendance.

Ce régime est ouvert à tous, sous réserve de respecter les règles et obligations afférentes à ce statut.

Il est possible de cumuler le statut de salarié avec celui de micro-entrepreneur (à noter que la déclaration d’auto-entrepreneur ne peut être réalisée pour certaines professions et activités).

Quelles activités sont les activités pouvant être concernées par le régime de la micro-entreprise ?

Généralement, un micro-entrepreneur peut exercer une activité commerciale, artisanale ou libérale (sous réserve qu’elle, soit autorisée et non réglementée).

Cependant certaines activités ne peuvent pas être exercées sous le régime de la micro-entreprise (auto-entreprise) à savoir :

– Les professions libérales réglementées ;

– Les activités agricoles rattachées au régime social de la MSA ;

– Les activités relevant de la TVA immobilière ;

– Les activités artistiques rémunérées par des droits d’auteur.

Puis-je faire une déclaration auto-entrepreneur en ligne ?

Oui, il est possible de faire sa déclaration en ligne. Pour ce faire, vous devait fournir un certain nombre de documents, à savoir :

– Une photocopie de votre pièce d’identité (avec la mention « certifiée conforme », datée et signée) ;

– Justifier d’une autorisation ou d’un niveau de qualification professionnelle si vous voulez exercer une activité réglementée ;

– Le formulaire de demande d’ACCRE et les pièces justificatives s’y rapportant (il faut faire une demande d’ACCRE pour pouvoir en bénéficier);

Pensez à vous inscrire auprès du CFE compétent, déterminé en fonction de votre activité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

quatorze + cinq =